Kompass – AntiRa – Newslettre Nr. 64 – Novembre 2017

 

+++ 4./5.11. à Berlin: retour et perspectives de We'll Come United +++ 10.-12.11. à Berlin: rencontre des "Transnational Social Strike Platform" +++ 10.11.-26.11. à Göttingen: Exposition mobile „Yallah!? Sur la route des Balkans“ +++ 13./14.11. à Tübingen et Frankfurt: Film „Stop the boats“ +++ 24.-26.11. à Augsburg: „Inside Europe - mise en réseau de l'asile proposé par l'église“ +++ Résistance contre les exportations vers l'Afghanistan +++ Röszke11: Solidarité avec Ahmed +++ Egée: „Open the islands“ and Memorial de w2eu +++ Tunisie: les Harragas sont de retour +++ 3 années d'Alarm Phone: en solidarité avec les migrant-e-s en mer +++ Les organisations de sauvetage en mer exigent un changement de direction +++ Espagne/ Maroc: victoire juridique à Strasbourg contre les Push-Backs +++ 4 années de procès NSU - et ce n'est pas fini +++ Retour: conférence Women in Exile à Berlin; conférence sur la migration, le développement et la crise écologique à Leipzig, rencontre mise en réseau sur l'asile offert par l'église à Münster +++

Chères amies et chers ami!

Continuité et diversité! Une fois de plus, il est question dans cette newslettre de tout le spectre des initiatives de soutien aux migrant-e-s, des organisations antiracistes et des luttes quotidiennes. Des frontières de l'Europe aux retour surprenant des Harragas de Tunisie en passant par les actions de soutien et de mémoire en mer Egée, jusqu'à la victoire juridique contre les Push-Backs à la frontière entre le Maroc et l'Espagne. Il est également question dans cette lettre d'information des actions de solidarité avec Ahmed/ Rzke11, du lancement de l'exposition mobile sur la route des Balkans et de la nouvelle brochure réussi sur les trois années de Watch The Med Alarm Phone. Concernant la résistance contre les frontières intérieures de l'Europe et particulièrement contre les expulsions, des mouvements de protestations ont lieu en continu contre les nouveaux charters vers l'Afghanistan ainsi que des rencontres de mise en réseau sur l'asile proposé par l'église. La forte participation de migrant-e-s à la conférence début octobre à Leipzig apporte un intérêt grandissant pour parler des raisons de fuir son pays et de classer les rapports de domination globaux. D'autre part, la plateforme de rencontre des grêves sociales transnationales, qui aura lieu prochainement à Berlin, montre la volonté d'inscrire la résistance des migrant-e-s dans le contexte des luttes contre la précarisation et l'exploitation, ainsi que d'établir la relation entre les différents mouvements de rapprochement et de lutte.

Continuité et diversité! Ceci reste un défi central pour le mouvement Antiraciste, de mettre à jour les différentes approches d'auto-organisation et de soutien, de luttes pour la liberté de mouvement et pour des droits sociaux égaux, avec une mobilisation large entre les groupes. Cette année avec "We'll Come United", ceci a fonctionné de manière impressionnante. A présent, début novembre, la première grande rencontre y faisant suite va avoir lieu, entre autre pour parler des perspectives pour 2018. Dans la newslettre actuelle de http://www.welcome-united.org: "C'est pourquoi on pensons que nous devons y aller à nouveau ensemble. Et nous devons nous inscrire dans la continuité de ce que notre défilé a transformé en une journée pleine d'espoir: l'image d'une autre société, d'une diversité et d'une solidarité doit être une réalité que l'on peut voir et toucher. C'est comme ça que nous pourrons tenir tête aux politiques et aux nazis, au lieu de leur nourir après. C'est ce que nous a montré la journée du 16 sept: non seulement nous sommes capable de manifester ensemble venant de différentes communities et de différentes parties de mouvements antiracistes, mais nous le faisons avec force et assurance. Nous n'avons pas oublié que ça peut parfois aller vite, que le vent peut changer de direction et que de nouvelles dynamiques peuvent arriver."

Salutations solidaires de l'équipe Kompass